SEO + des bras solides = 100 000 pieds de clôtures

ParGabriel "SEO" Vaugeois

SEO + des bras solides = 100 000 pieds de clôtures

 

Comment se lancer en affaires? C’est une question que j’aime bien…

En fait, j’ai déjà abordé la question par le passé. Néanmoins, il n’existe pas qu’une seule façon de mettre sur pied une entreprise.

Jamais je n’aurais pensé me créer un deuxième projet d’affaires après même pas un an à temps plein dans le monde des entrepreneurs.

Souvenez-vous que tout le processus décrit ci-dessous a été fait à partir du Mexique et du Guatemala.

Il s’agit là d’une simple idée lancée un bon soir d’hiver entre deux potes au téléphone. Maintenant, cette idée a pris forme et elle est vivante.

Vous avez ici le processus accompli pour partir de cette idée à une entreprise en bonne et due forme.

La conception de notre “bébé”, CGF Clôtures à Gatineau

C’est au début de janvier 2018 que l’un de mes vieux amis me lâcha un coup de fil pendant que j’étais encore quelque part dans le fin fond du Mexique.

Mathieux Barbeau, l’ami en question, venait d’avoir une idée d’enfer: se lancer en affaires.

Le but est de vendre de l’installation et de la réparation de clôture résidentielle. Ayant plusieurs années d’expérience en la matière, l’idée avait complètement du sens à ses yeux lorsqu’est venu le temps de choisir entre un emploi pour l’été ou se créer une entreprise.

Durant les dernières années, Mathieux est régulièrement tombé sur des patrons peu fiables, arrivant en retard à tous leurs rendez-vous, ne livrant pas la marchandise promise, ne payant pas à temps non plus, etc. Même que l’été de 2017, il a fini par gérer l’entreprise d’un autre par soucis de répondre aux besoins de ses clients.

Il a donc fait appel à mes services en début janvier pour lui mettre sur pied tout ce qu’il fallait pour obtenir des prospects sur le Web. Nous savions que la saison allait commencer entre la fin mars et le début avril.

Nous avions donc pour défi de nous préparer rapidement pour être fin prêts à commencer dès le printemps.

Flairant la bonne affaire, j’ai embarqué dans le projet comme associé et nous avions pour objectif de nous faire une place comme entrepreneurs de la construction à Gatineau.

Étape 1: Analyse du marché de la clôture à Gatineau

Gatineau, vous connaissez? Oui, cette ville au sud ouest du Québec à deux heures de route de Montréal. On peut y dénombrer environ 270 000 habitants et il s’agit d’une des plus grandes villes au Québec à l’heure actuelle. Avec la prospérité économique présente en ville depuis déjà un bail, il est évident que tout est à construire à Gatineau.

En tant que jedi SEO, j’ai analysé le marché en ligne afin d’aller y défricher des opportunités intéressantes. Une première recherche de mots-clés fut de mise et rapidement, le potentiel nécessaire était entièrement présent à Gatineau et ce, sans compter le potentiel à Ottawa, l’autre bord de la rivière.

Avec autant de maisons construites sur le territoire gatinois (1502 nouvelles maisons/logements en 2017), il y a un manque à combler tant qu’aux services de construction offerts au marché résidentiel. C’est là que Mathieux est arrivé avec son idée de vendre de l’installation de clôture.

Par la suite, j’ai eu à analyser la présence en ligne de nos futurs compétiteurs. Sourire aux lèvres, j’ai commencé à travailler sur notre site Web rapidement en voyant que nous serions les seuls en ville à faire du SEO pour ce domaine. Malheureusement pour eux, ne pas prendre le Web au sérieux aura créé la place nécessaire pour notre arrivée…

Étape 2: Publiez le site Web et ciblez des mots-clés

Dans le cas de notre compagnie de clôture, la première étape aura été d’aller nous acheter un nom de domaine pertinent pour notre marché. Nous voulions offrir nos services dans les deux langues. Comme par hasard, le nom de domaine cloturegatineaufence.ca était disponible. Après achat, nous avions donné à l’entreprise le nom de Clôture Gatineau Fence. Cependant, cela changera plus tard pour CGF Clôture tout simplement.

Je ne suis pas designer Web… Je ne fais pas des beaux sites Web. Néanmoins, je sais fortement que je peux mettre sur pied des plateformes numériques rentables. Avec une rédaction efficace et le montage d’un thème WordPress gratuit, nous avions un site Web en ligne pour le début de février. Après cela, tout n’était qu’une question de temps avant de lancer nos campagnes de publicité et laisser le SEO faire son travail. À peine un mois et demi après le lancement du site Web, nous avions déjà atteint le top 3 des résultats de recherche pour nos mots-clés ciblés.

Rapidement, nous avons reçu nos premiers appels pour des projets au cours de la fin du mois de février. En plus, l’un de nos compétiteurs a même essayé de nous faire peur en nous harcelant inutilement au téléphone, mais en vain. Le mois de mars commençait et nous avions déjà des rendez-vous sur la planche.

Étape 3: Structurer l’entreprise

Avant même de commencer à faire des offres, nous nous sommes assis. C’est là que le troisième membre de notre équipe est arrivé. Nous avons donc réparti les différentes tâches de notre gestion d’entreprise selon les forces de chacun.

Mathieux Barbeau: Président – fondateur

  • En charge de toute la gestion logistique, de la prospection sur le terrain et des travaux.

Gab “SEO” Vaugeois: Directeur Marketing – fondateur

  • En charge de toute la gestion marketing, du développement d’affaires et du Web.

Mike Dallas: Directeur des opérations – fondateur

  • Contremaître sur les chantiers, gestion de futurs employés, prospection et travaux.

Étape 4: Trouver nos fournisseurs et s’équiper

Alors que l’on recevait déjà plusieurs appels par semaine, il a fallu attendre l’ouverture des fournisseurs. En attendant, nous avons investi le nécessaire afin d’être en mesure de commencer dans les plus brefs délais.

Dès la première journée d’ouverture des fournisseurs, nous étions déjà sur place à magasiner les produits qu’on utiliserait pour faire des clôtures tout l’été. C’est dans cette étape que tous les investissements nécessaires ont été effectués.

Étape 5: Optimiser l’appel d’offre et estimations sur place

Après quelques calculs, nous avons déterminé les meilleurs prix que nous pouvons offrir en fonction des coûts opérationnels de l’entreprise et du temps requis pour faire des mandats d’installation de clôture à Gatineau. Étrangement, je comptais arriver avec un format papier pour des estimations de projet. Néanmoins, c’est l’estimation numérique qui resta la plus populaire parmis notre clientèle.

Depuis ce jour, nous sommes la seule entreprise oeuvrant dans l’installation de clôture à Gatineau qui procède de façon complètement numérique pour sa gestion de projet. Génial, non? Bref, après avoir reçu plus d’une centaine de demandes, mes deux partenaires se sont lancé dans une période d’estimation avec pour but de vendre.

Nous étions au début du mois d’avril et notre SEO allait de bon train. J’avais même mis en place une infrastructure de publicités diverses passant par des pubs textuelles jusqu’à du reciblage publicitaire sur le vaste réseau de Google.

Étape 6: Remporter nos premiers contrats

C’est avant la mi-avril que nous avons obtenu nos premiers contrats. Nous avons donc redoublé de rigueur pour s’assurer d’avoir assez de travail afin d’être occupé au minimum 5 jours par semaine. J’optimisais le SEO de jour en jour en plus de gérer la publicité pendant que Mathieux et Mike allaient sur le terrain faire des estimations de projet et ce, sans arrêt.

Le plus comique, c’est qu’à ce moment-là, nous avions tout fait à distance. Je n’étais même pas au Canada lors des débuts de l’entreprise et je n’avais même pas touché à une seule pelle sur les chantiers. Malgré tout, nous étions déjà heureux des résultats vers la fin avril.

Néanmoins, il eut en début mai des vents fort violents en Outaouais et le tout EXPLOSA!!!!

À un certain point, nous avons perdu le compte. Cependant, nous étions sûr que nous recevions plus d’une cinquantaine d’appels par jour et sûrement plus.

J’ai donc arrêté tous les types de publicités étant donné que nous commencions à être débordés. Depuis la mi-mai 2018, nous sommes restés dans l’apogée de notre saison de vente depuis…

Étape 7: Trouver des employés

Après un certain temps, trouver des employés est devenu une nécessité. On avait simplement trop de travail sur les bras et mes deux gars sur le terrain devaient facilement travailler seize heures par jour.

Mine de rien, ce n’est pas évident de trouver des gens qualifiés pour faire de l’installation de clôture. Il faut non seulement aimer travailler dehors, mais il faut aussi être endurant et être prêt à travailler de longues heures.

Après avoir effectué une petite campagne de recrutement, nous avons amassé assez de candidatures pour répondre à nos besoins à ce niveau.

Bref, ceci a eu pour effet d’augmenter notre capacité de production et nous voici en mesure de pouvoir octroyer plus de contrats.

Étape 8: Maintenir le cap

Étant donné que le domaine de la clôture se déroule sur une période de plus ou moins 7 mois par année, il est primordial de ne pas perdre le rythme sur nos contrats.

Notre mission est maintenant de donner tout ce que nous avons jusqu’à la fin de la saison, que l’on estime être autour de début novembre. D’ici là, nous ne pourrons pas prendre de vacances.

Notre objectif est d’installer environ 100 000 pieds de clôtures à Gatineau et nous allons y arriver facilement selon nos estimations. Tout ce qui nous aura fallu, c’est du SEO et des bras solides pour mettre sur pied notre entreprise d’été.

Dès que la saison sera terminée, nous prévoyons déjà aller au Mexique voyager en fin novembre…

Par la suite, il sera déjà temps de se préparer pour l’année 2019 car nous prévoyons doubler nos effectifs sur le terrain!

À propos de l’auteur

Gabriel "SEO" Vaugeois administrator

Générateur de prospects / SEO / Marketing / YouTuber / Freelancer

Laisser un commentaire