BLACK HAT SEO: 2 choses à savoir aujourd’hui!

ParGabriel "SEO" Vaugeois

BLACK HAT SEO: 2 choses à savoir aujourd’hui!

C’est littéralement du piratage/hacking du référencement Web!

On appelle cela aussi du « Negative SEO », tout dépend d’à qui vous en parlez.

Étrangement, il s’agit d’un sujet assez tabou dans la communauté des référenceurs Web.

Personne ne veut en parler et personne ne sait vraiment comment en faire…

… semblerait-il…

Pourtant, tout le monde devrait savoir comme repérer du Black Hat SEO et savoir comment s’en protéger.

C’est quoi du Black Hat SEO?

Il s’agit principalement de stratégies déloyales qui existent afin d’atteindre 2 objectifs bien distincts.

#1 – Tricher les moteurs de recherche pour accumuler un classement « optimal » de façon rapide et piratée et ce, sans suivre les bonnes pratiques SEO de Google.

OU

#2 – Faire complètement disparaître un compétiteur des résultats des moteurs de recherches en bousillant la crédibilité de son site Web à distance.

De plus, l’approche #2 est très, très surnoise.

Tout va bien et du jour au lendemain, votre site Web peut disparaître de Google et ça, ça fait mal en *!**&@*#.

Est-ce possible de se protéger du Black Hat SEO?

Bien que très rarement utilisé au Québec, le Black Hat SEO peut affecter grandement le positionnement de votre site Web.

Dans le cas du Black Hat SEO type 2, voici ce que vous devez savoir.

Mise en contexte:

Un référenceur Web mal intentionné travaillant pour un de vos compétiteurs redirige des liens référents de très mauvaises qualités vers votre site Web.

Disons que vous travaillez à un bureau de comptables à Sherbrooke et que vous remarquez soudainement que vous n’êtes plus sur la première page des résultats de recherche (SERP) pour vos mots-clés cibles.

Il est possible que cela soit le résultat de Black Hat SEO.

Qu’est-ce qui se passe?

Repartons de l’exemple de comptables à Sherbrooke.

Les liens de mauvaises qualités (spams) vont arriver de sites Web étranges comme de poker en ligne et de pornographie.

Ceci affectera votre crédibilité aux yeux de Google et son algorithme vous pénalisera pour avoir essayé de prendre des liens référents n’importe où et n’importe comment.

Malgré le fait que ce n’est pas vous qui avez créé ces liens, Google ne saura pas faire la différence à moins que vous lui dites.

La solution au Black Hat SEO:

  • Dans tous les cas, vous devriez vérifier régulièrement le positionnement de votre site Web dans les moteurs de recherche.
  • Pour vous défendre comme le Black Hat SEO, vous aurez besoin d’avoir le Search Console de Google parfaitement installé sur votre site Web.
  • Une fois que le Search Console a indexé votre site Web, vous pouvez vérifier les liens entrants sur votre site Web.
  • Vérifiez le taux de « spams » (spams score) sur opensiteexplorer.org. Vous aurez à vous créer un compte gratuit pour avoir accès aux données.
  • Inscrivez tous les sites Web vous donnant un score de 30% (ou plus) sur une liste dans un document .txt sur votre ordinateur.
  • Par la suite, rendez-vous sur https://www.google.com/webmasters/tools/disavow-links-main et soumettez votre document .txt avec vos liens spams.

Une fois que vous avez complété le tout, vous aurez à atteindre la prochaine indexation Google afin de voir votre site Web reprendre du poil de la bête.

Dans des cas extrêmes, il est à noter que si le Black Hat SEO corrompt votre nom de domaine depuis déjà une longue période temps, il y a de fortes chances qu’il soit trop tard… malheureusement.

À propos de l’auteur

Gabriel "SEO" Vaugeois administrator

Générateur de prospects / SEO / Marketing / YouTuber / Freelancer

Laisser un commentaire

Découvrez les secrets cachés du SEO!

Les agences Web font TOUT pour que vous ne puissiez pas voir ce contenu.

Inscrivez-vous, c’est gratuit.